Face au stress sans vous faire mal

Mike P Relaxing bath source source for mashup

Certains métiers comportent une grande charge de stress. Ils demandent à ceux qui les choisissent une grande capacité de « résistance ». Je préfère pour ma part le mot d’adaptation. Souvenez-vous de ce que dit le roseau à l’orgueilleux chêne, dans la fable de La Fontaine :

« Les vents me sont moins qu’à vous redoutables.
Je plie, et ne romps pas. »

Gérer le stress, ça ne peut pas se limiter à serrer les dents et à se couper de ses émotions. A terme, votre corps vous le rappellera : vous risquez de subir l’usure, voire le burn-out.

Voici donc quelques conseils anti-stress qui marchent à tous les coups, pour progresser jour après jour si vous devez affronter des enjeux importants dans votre travail (présentations face à des clients, parole face à la caméra…) :

Rechercher le positif

Chaque erreur contient de bonnes choses, chaque échec permet un apprentissage. Si vous oubliez cela, c’est que vous faites le choix de vous maltraiter. C’est votre responsabilité.

Examiner lucidement le scénario catastrophe

Il y a peu de situations réellement mortelles au quotidien. Si vous échouez à cet entretien d’embauche qui vous paraît crucial, vous aurez peut-être la surprise d’en avoir un autre plus enthousiasmant encore. Si vous ne savez pas répondre du tac au tac à une question, vous avez l’opportunité de revoir votre questionneur et de mieux vous faire connaître de lui.

Respirez

Une petite séance de respiration calme et profonde est une véritable baguette magique. Elle possède la vertu de nous reconnecter à notre corps et au plaisir d’être en vie, même dans les moments les plus désespérés. Si cela vous intéresse, vous pouvez apprendre des techniques qui ont fait de cette simple oscillation une véritable œuvre d’art (yoga, méditation…)

Soignez votre corps

Avant l’échéance, dormez suffisamment, faites régulièrement de l’exercice physique, choisissez votre alimentation, accordez vous du plaisir (faites l’amour, payez vous un massage, prenez un bain chaud : à vous de voir ce qui vous plait le plus…)

Échangez avec les autres

La parole est une pharmacopée efficace : tout le monde a besoin de faire baisser la pression en papotant. Si vous êtes en confiance, vous pouvez même faire un petit pas de plus, par exemple oser ne pas retenir un coup de gueule ou un sanglot. Ça ira mieux après. Si vous ne voyez personne autour de vous pour vous accompagner dans ce partage, faites appel à un professionnel (renseignez-vous sur les stages de développement personnel, les thérapies et le coaching personnel).

Incarnez vos valeurs

Nous ne choisissons pas toujours notre sujet, mais nous ne pouvons pas rayonner si nous ne parlons pas de ce que nous aimons. Illustrez votre propos avec des exemples personnels, sans exagérer. Pourquoi ne pas parler de jardinage ou de cuisine italienne, même si vous êtes trader à la City. C’est une bonne façon de faire apparaître vos valeurs les plus personnelles et de créer du lien avec votre audience.

Apprenez de vos erreurs

Prenez le temps nécessaire pour faire un bilan contrasté de ce qui vous paraît raté. Notez ce qui était positif et analysez ce qui était négatif, en évitant de généraliser. Prenez des décisions pour ne pas reproduire ce qui a contribué à votre déception. Par exemple, si vous n’êtes pas à l’aise avec un micro, entraînez-vous !

Ne vous mettez pas en danger

Pour progresser, vous devez certes sortir de votre zone de confort, mais vous ne devez jamais vous mettre en danger. C’est bien de se lancer devant un public, mais si vous ne connaissez pas assez le sujet, vous devez travailler le fond d’abord. Apprenez à dire non si vous constatez que vous n’avez pas les moyens de bien aborder votre mission.

Ne fuyez pas vos peurs

Si vous avez le trac avant une conférence, n’essayez pas de le faire passer avec un shot de vodka ou d’autres comportements à risque. Au contraire, faites l’expérience de confronter votre anticipation à la réalité. Plongez vous dans le regard du public, vous y découvrirez des inconnus qui ne vous veulent pas forcément du mal, et qui vous aideront par leur simple humanité.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *